mardi 1 janvier 2019

2019


Noël en Alsace

Sélestat, tradition des boules de verre soufflé qui ont remplacé les pommes dans le sapin:





Dans la campagne



Riquewhir


 

Château du Haut-Koenigsbourg.

Ayant hérité d'une ruine en 1865, la ville de Sélestat en fit don à l'empereur allemand Guillaume II. Celui-ci en confia la restauration à l'architecte Bodo Ebhardt. Le château fut entièrement reconstruit avec des moyens ultra-modernes et impressionnants de 1900 à 1908. Les finitions se poursuivirent jusqu'en 1918. 
Par le traité de Versailles, la France devint propriétaire des biens de la couronne allemande en 1919.






vendredi 21 septembre 2018

Le phoque n° 14

Un jeune phoque a élu domicile le long de la côte ploemeuroise, Morbihan.
Presque tous les jours, à marée montante, il vient faire un tour au Courégant, se promène le long de la cale et semble chercher le contact avec les humains. On l'a vu jouer avec un chien Labrador. Il a vite repréré aussi les pêcheurs qui lui donnent du poisson et vient réclamer.
Son histoire fait le tour du port : marqué sur le flanc 14, il aurait été soigné à Océanopolis et mis à l'eau au Conquet.
Il n'a pas trouvé ses congénères de Molène et doit s'ennuyer tout seul.







Il s'approche des gens sans se laisser toucher

mardi 14 août 2018

Stèle

Moi l'Empereur ordonne ma sépulture: cette montagne hospitalière, le champ qu'elle entoure est heureux. Le vent et l'eau dans les veines de la terre et les plaines du vent sont propices ici. Ce tombeau agréable sera le mien. 
Extrait de Édit funéraire, Stèles. Victor Segalen


Je me revois là-bas
près du vieux pin tordu
à Gyeongju.

Je me croyais en Chine
au temps des poètes Li Po
et Wang Wei
ou sur la route de Hokkaïdo
en compagnie de Matsuo Bashõ
et Victor Segalen assis près de la stèle
rédigeait son poème.

Souffles unis dans l'univers
espace et temps abolis
réunis.


Corée du sud, Gyeongju, tombe du roi Talhae, octobre 2016.



mercredi 6 juin 2018

Inspiration Harry Gruyaert

Pour la sortie photo du jour, nous devions nous inspirer du thème "Rivages" d'Harry Gruyaert, un photographe que je suis heureuse d'avoir découvert pour l'occasion :
http://inmotion.magnumphotos.com/essay/rivages

Deux photos d'H. Gruyaert :




Et mes essais sous le soleil breton du 31 mai.




dimanche 11 mars 2018

La barque de Shitao, peintre chinois


Découverte du peintre chinois du dix-septième siècle grâce au livre de François Cheng, Shitao , la saveur du monde, édition
Pour citer Philippe Sollers dans Eloge de l'infini : "Un tableau de Shitao est un choc de présence : une barque, une cabane perdue, une silhouette, une falaise, une branche fleurie, des bambous. le paysage est esprit, l'esprit, à travers le souffle, est paysage."
 http://pileface.com/sollers/article.php3?id_article=355




Poème accompagnant le tableau ci-dessous, L'Automne aux abords de Yangzou (Musée de Nankin), traduit par François Cheng :

A l'entrée du fleuve, un logis de pêcheur.
L'eau du lac effleure la porte de bois.
Le voyageur frappe pour la nuit, nulle réponse :
Le maître n'est pas encore de retour.

Un sentier se perd au profond des bambous.
Surgit la lune éclairant peu de barques...
Soudain, sous son manteau de jonc mû par la brise,
Là-bas, le pêcheur qui cherche la berge de sable...

                                                        Zhang Ji (768-830)




Le solitaire à la pêche. Musées de Chine.

Au gré du fleuve. Musée de Shanghai

Deux siècles après Shitao, soudain un pêcheur arrive sur le lac, la barque n'a pas changé avec son taud de latanier.
Juste le temps de s'arrêter pour le photographier.
                                       Vietnam 2017, entre Dong Van et Bac Ha.